•                                           imagebam.com imagebam.com imagebam.com

    Lecture en cours :

    imagebam.com


    votre commentaire
  •  La Nuit du Renard est le premier roman de Mary Higgins Clark a être publié en France et c'est avec celui-ci qu'elle y est devenue célèbre. Avec ce roman, elle a gagné le Prix de Littérature Policière en 1980 lors de sa publication, chez nous en France.

     

    Steve Peterson a perdu sa femme, Nina, assassinée par un inconnu dans leur maison, dans le Connecticut. Neil, leur jeune garçon a assisté à la scène et grâce à lui on a pu retrouver le meurtrier et l'inculper, Ronald Thompson. Il sera exécuté au moyen de la chaise électrique, d'ici quelques jours malgré qu'il clame son innocence depuis son arrestation.  Steve Peterson est journaliste et a fait la connaissance de Sharon Martin sur un plateau télé, elle est elle aussi journaliste. Ils sont très vite tombés amoureux, un coup de foudre comme on dit !!!

     

    Nous voici à seulement trois jours de l'exécution de Ronald Thompson. Neil est rentré de l'école et Sharon est arrivée à la maison pour s'occuper de lui en attendant le retour de son père. Mais lorsque Steve rentre, la maison est vide. Il s'inquiète et très vite découvre une note, lui annonçant le kidnapping de sa compagne et son fils, et lui demandant en échange une rançon de quatre-vingt deux milles euros, signée Renard. Steve Peterson appelle la police et ses voisins pour savoir s'ils ont vu ou entendu quelques choses de particulier dans le quartier, aujourd'hui. 

     

    Renard, qui dans la vie quotidienne se nomme Arty, est garagiste. Il n'est pas à son premier coup mais ça personne ne le sait dans la région. Il est l'assassin de cinq femmes. Il cache ses deux proies dans un local sousterrain de la gare centrale de New York. Il connaît bien cet endroit car c'est la qu'il a eu travaillé, car cette pièce était le local pour la plonge du restaurant qui se situait juste au dessus.

     

    Va-t-il les délivrer une fois la rançon récupérée ??? Son plan va-t-il fonctionner jusqu'au bout ??? Thompson sera-t-il exécuté ???

     

    La nuit du Renard - Mary Higgins Clark

     

    J'ai beaucoup aimé ce livre qui est très rythmé. Il y a des rebondissements et toujours quelques choses de nouveau. Il est un de ses meilleurs romans, à mes yeux. Le sujet principal qui est celui de la peine de mort, car à l'époque de la sortie du roman, aux Etats Unis, la peine de mort vient d'être remise en place. Mary Higgins Clark veut nous faire réfléchir sur le fait que malgré un témoignage et des preuves, il est possible d'interpréter les choses d'une certaine façon mais la vérité est toute autre. La peine de mort combiné à un enlèvement, le roman a une bonne base.

     

     L'histoire est simple et on rentre vite dans le vif du sujet, c'est en autre ce qui me plait chez elle, dans sa façon d'écrire. Chacun des personnages va apporter sa pierre à l'édifice pour découvrir ce qui s'est passé et retrouver les deux victimes vivantes. Mais le seront-elles ??? Mystère


    1 commentaire
  •  

    L’auteur, Secrétaire Général honoraire du Ministère de l’Enseignement de la Communauté française de Belgique, vous invite à revivre le vingtième siècle dans un pays exigeant, misérable même, dévasté par deux guerres, où les vertus de courage, de fraternité et de fierté ont eu vivement à s’employer. Il vous conte l’histoire de deux familles, proches l’une de l’autre, dans un village borain typique, « La Bouverie ».

    Il ressuscite aussi bien l’évolution de nos modes de vie depuis la fabrication d’un « moïse » jusqu’à l’apparition de la couche-culotte, que les transformations sociétales vers plus d'autonomie des personnes et la recherche de nouvelles solidarités intergénérationnelles. En fait, il se livre à un retour en arrière vivifiant, réinventant des parcours de vie criant de vérité qui constituent une revanche sur des destins sociaux sévères, pensés inéluctables. Les personnages, restitués dans leurs divers contextes historiques, sont traités avec vigueur et tendresse mais toujours saisis dans leur humanité profonde ; ce qui les élèvent, dans leur originalité, au rang de types universels.

    Au pays des Belges se goûte une saveur particulière ointe de bonhomie, de bon sens rassis, de joies simples et d’autodérision. Une sorte de surréalisme ordinaire y habite, accompagnant une chaude fraternité bon enfant où le cœur s’exalte. C’est enfin un roman profondément optimiste où l’amour de la vie et la vie de l’amour exultent.

    L'histoire de ma région racontée à travers l'histoire de 2 familles liées par leur destin.

    Une histoire dans l'Histoire. Mais je me demande si quelqu'un qui n'est d'ici pourrait saisir et comprendre toutes les nuances de l'attachement aux terres boraines.

    Bref, qu'on soit d'ici ou d'ailleurs, je vous invite à le lire pour (re)découvrir le Borinage et un fragment de son histoire!

    Et je garde un bon souveni et une dédicace :P de ma rencontre avec l'auteur!

     

     


    votre commentaire
  • Avant tout, je remercie Actu YA et Bragelone qui m'ont permis de gagner, et donc de découvrir ce livre yes

    Combattante invincible à la beauté surnaturelle et entièrement dévouée à la République, Mae Koskinena a commis une grave erreur et elle est prête à tout pour racheter sa faute. Elle accepte de servir de garde du corps à l’arrogant Justin March, enquêteur de génie exilé depuis des années et rappelé afin d’élucider une série de meurtres rituels. Mais alors que leur enquête progresse, ils comprennent que leurs découvertes les exposent à un terrible danger... et que leurs destins sont liés. Car dans l’ombre, de mystérieux ennemis se regroupent, prêts à reprendre le contrôle de ce monde dans lequel les humains ne sont que des pions sur un échiquier.

    L'Ère des Miracles, Tome 1 : L'Échiquier des Dieux - Richelle Mead @BragelonneFR

    Au début, comme le disent certains, il faut s'accrocher pour s'imprégner de ce nouvel univers: un futur assez sombre, avec des castes supérieures et des sous-peuples (un peu comme dans "Gattaca") dans lequel la religion est surveillée, car considérée comme nocive. Le vocabulaire choisi est parfois soutenu; un lexique est fourni pour les fonctions, métiers, statuts de cette nouvelle ère... Bref, je le confirme: il faut s'accrocher!


    L'intrigue policière (une série de meurtres) est assez intéressante.
    Beaucoup de personnage et parfois on s'y perd.


    J'ai quand même réussit àm'y plongeret à être séduite par l'histoire de Mae et Justin et j'ai envie d'en savoir plus, car de nombreuses questions restent en suspens et les relations entre les 2 "héros" doivent évoluer. Ces deux personnages sont d'ailleurs assez attachants, avec leur faiblesse et leurs défauts.


    votre commentaire
  • Une vie de pintade à Bruxelles - Elisabeth Clauss

    Vous êtes-vous déjà demandé comment Bruxelles et les Bruxellois sont perçus aux yeux des allochtones ? Elisabeth Clauss est d'origine française et réside en Belgique depuis 1998. Dans son livre « Une Vie de Pintade à Bruxelles », elle pose son regard d'expat sur notre capitale et nous confie toutes ses impressions. Drôle, piquant et plutôt flatteur, son bouquin sort le 10 octobre en librairie.

    Avez-vous déjà entendu parler de la collection « Une vie de Pintade » ? Mi-guide truffé de bonnes adresses, mi-chronique sociologique, les livres du genre décrivent à travers le regard d'expatriées françaises des grandes villes du monde avec en point d'orgue le mode de vie des femmes qui y résident. Les auteurs racontent leurs expériences urbaines sur un ton décalé, impertinent et engagé ! Après New-York, Londres, Beyrouth, Madrid, Berlin, Moscou...

    Le dernier né de la collection parle de nous ! « Une vie de Pintade à Bruxelles » sort ce 10 octobre en librairie. Elisabeth Clauss, expatriée française depuis 1998, a sorti sa plus belle plume pour nous faire découvrir les dessous de la Pintade bruxelloise. Elle décrypte notre capitale, notre histoire et nos habitudes. De la mode à l'architecture en passant par notre manière de recevoir, d'élever nos enfants ou encore de manger, elle nous passe au crible.

    brusselslife.be


    votre commentaire
  • Et vous, quel est le truc le plus stupide que vous ayez jamais fait ? Comme tout le monde, Julie en a fait beaucoup. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu – obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier… Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants.

    Demain j'arrête - Gilles Legardinier

    Cette histoire peut (encore) être une niėme histoire de trentenaire ! Mais le ton donné est un peu différent, sans doute du fait que ce soit écrit par un homme. Un livre qui fait du bien. Drôle, attachant. De bons mots, de l’émotion, un bon scénario avec des situations rocambolesques voire loufoque.
    Demain j’arrête est un très bon roman, l’écriture est agréable. Se lit d’une traite ! En résumé, c’est une bonne comédie, romantique, douce et légère.


    votre commentaire
  • Image hébergée par servimg.com t-s


    votre commentaire