• @TrollsLegendes 2019 : rencontre avec Clémence Godefroy

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ?

    Bonne question. J'aimais me raconter des histoires le soir, la suite logique fut donc de les écrire. 

    J'ai d'abord écrit plein de fan-fictions et de fil en aiguille je suis arrivée aux romans.

    Comment qualifieriez-vous votre style d'écriture ?

    Simple. Je suis assez fluide dans les descriptions, et quand il y en a, elles ne sont pas trop compliquées.

    J'aime bien mélanger et explorer plusieurs thèmes. Et j'apprécie écrire d'un point de vue féminin, ce qui manque beaucoup en fantasy.

    9782375680018

    Parmi tous vos personnages, lequel préférez-vous ? 

    Agathe, de Eros Automaton. Elle est timide, proche de sa famille. Son passe-temps est de faire de la dentelle. Ce n'est pas le genre d'héroïne que l'on voit souvent.

    J'aime bien l'idée que ce soit quelqu'un de délicat.

    Et dans Bal Masqué (anthologie gothique sur le thème des masques), le personnage n'est pas vraiment positif, elle a été mandatée pour tuer quelqu'un. Elle est froide et impitoyable. J'ai bien aimé l'écrire.

    Quel argument mettez-vous en avant pour essayer de convaincre quelqu'un qui ne vous a jamais lu ?

    On voyage dans différents endroits. Il y a une grande diversité de point de vue dans ce que j'écris.

    heritiers_1_preview

    Un mot sur le salon ?

    C'est la première fois que je viens. Je suis contente car j'ai de la famille dans le coin.

    C'est une merveilleuse découverte, et j'aime beaucoup l'ambiance 

     


    votre commentaire
  •  Un roman post-apocalyptique sur fond de légendes finnoises, écrit par Monia Sommer

     

    La couverture est signée Krystal Camprubi

    L’image contient peut-être : 1 personne, texte

    Alors que la Finlande menace de s’effondrer face à l’invasion suédoise, Satu, une jeune journaliste, part en quête du Sampo, un objet légendaire, seul élément capable de les sauver, elle et son pays. 
    Sur fond d’apocalypse et de légendes finnoises, Terres du Nord propose une quête initiatique qui pose les fondations d’une fantasy à la fois futuriste et magique, dont le Kalevala sert de point d’ancrage et de guide intemporel. 


    votre commentaire
  • @TrollsLegendes 2019 : rencontre avec Olivier Deparis

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ? 

    J'ai toujours écrit, j'ai toujours aimé raconter des histoires. C'est venu naturellement parce que je lisais énormément.

    Comment qualifieriez-vous votre style d'écriture ?

    Il est assez dynamique et épuré. Je ne mets pas de description inutile dans mes textes.

    Main mise sur Jakobar par Deparis

    Pour convaincre une personne qui ne vous a jamais lu, quel argument mettriez-vous en avant ?

    J'aime bien surprendre le lecteur et m'amuser à le balader. 

    J'essaie également de mettre du fond dans mes romans (La géopolitique, par exemple). Il y a toujours des gros enjeux dans mes livres.

    Parmi vos personnages, lequel préférez-vous?

    Un des personnages de Diomède Alpha, mais si j'en parle trop, je risque de spoiler les futurs lecteurs... disons que c'est quelqu'un que l'on attend pas, il est autre chose que ce qu'il laisse paraître.

    Résultat de recherche d'images pour "olivier deparis diomede alaph"

    Et côté lecture, que lisez-vous ?

    De la science fiction. Dune est "mon absolu" en littérature.

    Un mot sur le salon ?

    J'adore ! C'est un des meilleurs salons ! 

     

     

     

     


    votre commentaire
  • @TrollsLegendes 2019 : rencontre avec Frédéric Czilinder

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ? 

    Je ne sais pas vraiment, j'avais envie de raconter des histoires et d'exorciser mes peurs. J'étais un gamin très peureux, avec une imagination débordante, alors écrire des histoires d'horreur permet de calmer les peurs.

    Résultat de recherche d'images pour "frederic czilinder"

    Comment qualifieriez-vous votre style d'écriture? 

    Il est populaire. Je ne suis pas à la recherche d'élitisme littéraire. 

    Il est accessible à tous, ce n'est pas de la grande littérature.

    Quel argument mettriez-vous en avant pour convaincre quelqu'un qui ne vous a jamais lu ?

    Je propose une sortie au ciné. Vous lirez une histoire sans prise de tête.

    Parmi tous vos personnages, lequel préférez-vous ?

    La pom-pom girl. Elle est récurrente, mais différente dans chaque roman, parfois garce, parfois cruche.

    Résultat de recherche d'images pour "frederic czilinder"

    Coté lecture, vous êtes plutot quel style ? 

    Je lis essentiellement du fantastique, avec une préférence pour les auteurs francophones qui emergent depuis quelques années. 

    Malheureusement, l'imaginaire est mal considéré.

    Un petit mot sur le salon? 

    Trolls est l'un des plus sympa que nous avons eu l'occasion de faire. Le public y est intéressant, et il est intéressé par ce que nous faisons.


    votre commentaire
  • @TrollsLegendes 2019 : rencontre avec Michel Robert

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ? 

    J'avais envie de lire de la fantasy plus adultes, qui n'existait pas. Je me suis donc décidé à écrire ce que je voulais lire. 

    J'écris pour faire plaisir au lecteur que je suis.

    Comment qualifieriez-vous votre style d'écriture ?

    Efficace, rapide et visuel.

    Parmi tous vos personnages, quel est celui qui sort du lot ?

    Cellendhyll, le héros de mon cycle principal.

    Résultat de recherche d'images pour "largo callahan"

    Pour essayer de convaincre quelqu'un qui ne vous a jamais lu, quel argument mettriez-vous en avant ?

    Vous ne vous ennuierez pas, vous serez emporté par le récit.

    Il y a souvent une érosion dans une saga en plusieurs tomes, mais ici chaque tome est addictif.

    Et côté lecture, vous êtes plutôt quel style ?

    De la fantasy, du roman noir américain.

    J'aime aussi beaucoup le western, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai eu envie d'écrire Largo Callahan, j'avais besoin de sortir de l'univers dans lequel j'écris habituellement.

    Résultat de recherche d'images pour "largo callahan"

    Un petit mot sur le salon ?

    Mon salon préféré, c'est vraiment un voyage dans l'imaginaire.

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • L’image contient peut-être : 1 personne, texte


    votre commentaire
  • L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, texte


    votre commentaire
  • @TrollsLegendes 2019 : rencontre avec Rodolphe Vanhoorde

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ?

    J'ai toujours baigné dans l'imaginaire, j'ai commencé à lire du Tolkien vers 10 ans. J'ai grandi dans la fantaisie.

    Avant, je dessinais, puis au fil du temps, je me suis mis à écrire.

    Rodolphe Vanhoorde

    Comment qualifieriez-vous votre style d'écriture?

    Il est rapide et efficace. 

    J'écris de la fantaisie plus adulte.

    Quel argument utiliseriez-vous pour convaincre quelqu'un qui ne vous a jamais lu ?

    J'essaie d'écrire ce que j'ai envie de lire. C'est du moderne avec de l'action et de la magie. Mon personnage féminim est torturé par un passé qu'elle n'assume plus, c'est une épée brisée qui doit se reconstruire. Fragile, mais forte à la fois.

    Parmi tous vos personnages, lequel préférez-vous?

    Ceux que l'héroïne va rencontrer au fil du livre. Ils vont l'aider à avancer. Toutefois, j'aime la plupart de mes personnages.

    Et dans les méchants, j'aime beaucoup celui qu'on appelle '' Le Briseur de destin" 

    Résultat de recherche d'images pour "rodolphe vanhoorde"

    Et l'accueil du public? 

    Très positif. Beaucoup de mes lecteurs sont issus du lectorat de Michel Robert. J'essaie d'apporter quelque chose en plus à l'univers de base. Et visiblement, j'arrive à convaincre les lecteurs. 

    Ma propre sensibilité d'auteur transparaît dans ce que j'écris.

    Un petit mot sur le salon ?

    Tout a commencé ici pour moi. C'est ici que j'ai rencontré l'auteur qui m'a donné ma chance ! 

     


    votre commentaire
  • Avec la destruction d’Alaros, l’Etat n’a pas seulement déclaré la guerre aux rebelles mais à tous les habitants du Loukarr. Le pays est au bord de l’explosion et il ne manque qu’une étincelle pour déclencher le soulèvement tant redouté par les politiques.

    Tous les espoirs reposent désormais sur #Rebels pour convaincre le peuple de combattre cet Etat tyrannique, mais le réseau social aura-t-il suffisamment de poids pour faire plier le gouvernement et changer tout un pays ?

    De son côté, Enora devra prendre les décisions nécessaires afin de rester dans la Sélection, mais qui de Pyros ou d’Aldon choisira-t-elle ? Laissera-t-elle ses sentiments la guider ? Découvrira-t-elle enfin ce qui est réellement arrivé à sa sœur ?

    Rebels, tome 2 par Deth

     Quel plaisir de retrouver les #Rebels ! 

    Ce tome 2 est une pépite ! Encore mieux que le tome 1... qui était déjà un bijou...

    Ce second tome est aussi addictif que le précédent et les pages se tournent toutes seules. En même temps, Aspi a une plume addictive, donc forcément, ce livre n'y a pas échappé.

    Cette suite permet de mieux cerner et connaitre les personnages. Et Aspi sait alterner la dureté de la guerre et les scènes plus douces, plus romancées. 

    Bref, encore un petit bijou qui confirme ce que je vous disais concernant le tome 1...  Il faut commencer cette saga :p 

     

    3....2.....1  Lisez ! 

     


    votre commentaire
  • Affiche de "The Friend", adaptation cinématographique de la nouvelle L'Ami figurant dans le recueil Les contes d'Amy, écrit par Frederic Livyns


    votre commentaire
  • image host image host image host image host image host image host


    votre commentaire