• A mes heures gagnées (Poésie) - Eric Dargenton @Chloedeslys

    Extrait :

    A contresaison (extrait)

     

    (…)

    Je devrais être heureux, oiseaux, à vous entendre ;

    A vous respirer, fleurs, je devrais être heureux ;

    J’assiste à vos concerts, je vous regarde tendre

    Aux ivrognes ailés vos vases liquoreux.

     

    C’est l’heure où le poète à son aise délivre

    Les quatrains épuisés du carcan de ses maux

    Comme l’arbre dénoue un lourd corset de givre

    Pour offrir aux regards ses plus tendres rameaux ;

     

    L'heure d'aller à deux où l'on va solitaire,

    D'un pas sûr, confiant, rythmé comme le Sien,

    De ne troubler la paix du ciel et de la terre

    Qu’avec l’allègre archet de son cœur musicien.

    (…)

    C’est l’heure où chacun veut, dans sa gaîté crédule,

    Ne plus savoir qu’un verbe et sa conjugaison,

    Mais la pluie a vêtu de rouille la pendule

    Où mon cœur déréglé bat la contresaison.

    (…)

     

    A mes heures gagnées (Poésie) -   @Chloedeslys

    Page facebook  de l'auteur que je vous invite à rejoindre ou tout du moins à parcourir  afin d'y découvrir des extraits de ce recueil de poésie, vous pourrez, grâce à ça, vous faire une idée de la plume de l'auteur.

    En effet, je pense que chroniquer de la poésie n'est pas chose facile (oui et pourtant j'en ai écrit), ce n'est pas comme un roman. Ici pour adhérer à la poésie, il faut être touché, emporté par les mots de l'auteur, et même si, dans ce cas-ci, j'ai été séduite par ce livre, il me sera très difficile de vous en parler.

    Le mieux pour vous faire (ou non) aimer et découvrir se livre est de vous conseiller d'en découvrir quelques extraits.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :