• Apostasie - Vincent TASSY

    Anthelme croit en la magie des livres qu'il dévore. Étudiant désabusé et sans attaches, il décide de vivre en ermite et de s'offrir un destin à la mesure de ses rêves. Sur son chemin, il découvre une étrange forêt d'arbres écarlates, qu'il ne quitte plus que pour se ravitailler en romans dans la bibliothèque la plus proche.

    Un jour, au hasard des étagères, il tombe sur un ouvrage qui semble décrire les particularités du lieu où il s'est installé. Il comprend alors que le moment est venu pour lui de percer les secrets de son refuge.
    Mais lorsque le maître de la Sylve Rouge, beau comme la mort et avide de sang, l'invite dans son donjon pour lui conter l'ensorcelante légende de la princesse Apostasie, comment différencier le rêve du cauchemar ?

    Dates de sortie DVD de The Host et Warm Bodies

    Je dois bien avouer, qu'au départ, j'ai eu du mal d'accrocher, mais finalement, j'ai persévéré dans ma lecture, et j'ai bien fait puisque, finalement, à environ un tiers du bouquin, j'ai fini pas plonger dedans et ne plus vouloir le lâcher tant je voulais en savoir plus.

    L'auteur se réapproprie totalement l'univers des vampires. On se perd parfois entre la "réalité" d'Anthelme et l'histoire qui lui est contée.

    Evidemment, je me suis attachée au chat du début de l'histoire, mais je me demande ce qu'il vient faire là, puisqu'on finit par ne plus en parler. (oui, bon ça c'est mon côté mamy chat ^^) 

    Le roman m'a parfois semblé lent, tirant en longueur, mais l'écriture est belle, le style est correct et soutenu et le vocabulaire est recherché.

    En conclusion, même si j'ai fini par apprécier ma lecture, je ne peux malheureusement pas dire que j'ai eu un coup de coeur. frown
    Toutefois, comme tous les livres des éditions du Chat Noir, il mérite d'être découvert.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :