• Chemin d'heures -Thérèse André-Abdelaziz @ChloedesLys

    Heures rebelles. Heures nomades. Heures tendres. L’essence d’une vie.

    Chemin d’heures

    à l’envers

    ne peut se faire

    « Poésie consciente, qui donne conscience : conscience poétique (…)  D’un mot qui luit, qui vole, ou qui saigne. Sans parler du rythme, qui peut être haletant, comme le cœur de celle ou de celui qui marche, qui parcourt le chemin, qui marche son poème »

    Eric Simon, poète

     

    Chemin d'heures -Thérèse André-Abdelaziz @ChloedesLys

    tout d'abord, merci à la maison d'édition pour le SP.

    Comme je l'ai déjà dit dans un autre article, chroniquer de la poésie n'est pas chose facile (du moins, pour moi). Même si j'aime en lire, j'ai toujours du mal de me positionner pour donner un avis. Il faut dire que la poésie est assez subjective. 

    Toutefois, j'ai apprécié ma lecture et le(s) thème(s) abordé(s) par l'auteure (exclusion, discrimination). 
    L'auteure maitrise ses mots et le vocabulaire choisit dans ses textes rend la lecture facile à suivre et agréable.

    J'ai aussi aimé la couverture sobre et simple.

    Le seul petite bémol (qui n'engage QUE MOI), c'est la mise en page de certains textes pouvant, je pense, freiner quelques lecteurs, mais encore une fois, je me répète, ça n'engage que moi. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :