• Dans les bois - Harlan Coben

    Été 1985, New Jersey. Paul Copeland est animateur d'un camp de vacances à la lisière des bois. Une nuit, il abandonne quelques heures son poste. Quatre jeunes en profitent pour s'éclipser, dont sa sœur, Camille. On ne les reverra plus. Seuls deux corps seront retrouvés. On attribuera leur mort à un tueur en série qui sévissait dans la région. Vingt ans plus tard. Paul est devenu procureur. Alors qu'il plaide dans une affaire de viol, il est appelé à identifier un corps. Stupéfait, il reconnaît formellement Gil Ferez, un des disparus. Pourquoi les parents de Gil s'obstinent-ils à nier son identité? Et si Gil a été en vie tout ce temps, se pourrait-il que Camille le soit aujourd'hui? Bien décidé à faire la lumière sur le drame qui n'a jamais cessé de le ronger, Paul va replonger dans les souvenirs de cette terrible nuit...

     Article

    Dans les bois - Harlan Coben

    Alors que Paul était adolescent, lors d'une colonie de vacances Dans les Bois, il a commit une faute. Au lieu de surveiller, il est allé retrouver sa copine. Pendant ce temps, quatre adolescents ont été assassinés dont sa soeur. Sur ces quatre adolescents, les corps de Gil et de la soeur de Paul n'ont jamais été retrouvés. 
    Aujourd'hui, Paul est procureur et alors qu'il doit aller identifier un corps à la morgue, il reconnaît un d'eux, il serait donc mort il y a peu. Serait-il possible que sa soeur soit elle-même toujours en vie ? Que s'est-il réellement passé dans ces bois cette nuit là ?
    Commence alors une vraie intrigue jusqu'au dénouement. Les rebondissements sont on ne peut plus nombreux, pas le temps de s'ennuyer. Même dans les dernières pages du livre, l'intrigue est toujours présente ! La fin est, je pense, introuvable et des plus surprenante ! Dans les Bois a tout les ingrédients d'un très bon thriller.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :