• Il neige sur Encelade - Olivier Moyano @EdChatNoir

    Après avoir survécu au meurtre de sa mère, Steven est placé en institution et confié aux bons soins de Sylvère Murat. Une relation particulière s'établit peu à peu entre le psychologue et son patient de quatre ans, obsédé par le mystère du « chat qui s'allume », dernières paroles de sa défunte mère.

    Cependant, au fil des sessions, le thérapeute décèle dans l'ombre du garçon un énigmatique inconnu qui parle au nom du petit. L'étrangeté de ce phénomène atteint un point de non-retour le jour où l'enfant disparaît sans laisser de traces. Pour Sylvère, le lien n'est pas pour autant rompu. Au contraire, une série d'inexplicables coïncidences vient le renforcer, poussant le psychologue à mettre sa vie routinière entre parenthèses afin de partir à la recherche de Steven.

    Mais ce qu'il trouvera au terme de son voyage sera au-delà de toute imagination... Avec ce roman aux accents Murakamiens, Olivier Moyano nous offre une fiction empreinte d'onirisme où l'on apprend qu'il n'est jamais trop tard pour trouver sa place.

    Comment souvent avec les Editions du Chat Noir, le texte est de qualité, la couverture est superbe et colle bien au texte, encore plus dans la seconde moitié du livre.

    Le début est assez perturbant dans la façon d'écrire, mais en avançant, on comprend pourquoi ce langage est si... enfantin.

    L'auteur nous conduit là où on ne s'y attend pas. Une histoire qui sort de l'ordinaire, qui est déroutante et original. 

    Un début assez sombre, avec l'histoire ce pauvre petit garçon, mais ce récit est bien monté, et nous permet de suivre avec fluidité le reste du livre. Même si je regrette que Steven soit absent une partie du récit,  mais c'est peut-être la volonté d'Olivier Moyano que de fait un mal pour un bien.

    Et la fin nous laisse vraiment... "waaaw".


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :