• @TrollsLegendes 2019 : rencontre avec Lucie Goudin

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ? 

    Quand j'étais au collège, une amie lisait beaucoup et elle m'a transmis sa passion. J'ai fini par écrire ce que j'avais envie de lire.

    Résultat de recherche d'images pour "lucie goudin elixyria"

    Comment qualifieriez-vous votre style d'écriture 

    SFFF avec un peu de romance, mais j'ai écrit 3 séries totalement différentes. 

    Parmi vos personnages, lequel préférez-vous ?

    Azamoon, l'héroïne de mon premier roman, elle est un peu trash, mais je l'aime bien.

    Quel argument mettriez-vous en avant pour convaincre quelqu'un qui ne vous a jamais lu?

    Mes livres sont pour ceux qui aiment l'aventure, mais avec un côté humain.

    Résultat de recherche d'images pour "lucie goudin elixyria"

     

    Et côté lecture, que lisez-vous?

    Un peu de tout mais j'aime beaucoup la fantasy et la romance.

    Un mot sur le salon ?

    C'est un autre univers, avec des costumes fantastiques. J'aime beaucoup l'idée que plusieurs univers se rejoignent. 

     

     


    votre commentaire
  • @TrollsLegendes 2019 : rencontre avec Céline Guffroy

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ?

    Je le fais depuis toute petite, j'ai commencé à m'inventer des histoires avant même de savoir lire, je les ai mise sur papier vers 13 ans, au collège. 

    Comment qualifieriez-vous votre style d'écriture ?

    Il y a beaucoup de fantastique dans mes textes, beaucoup de fantasy. Un peu de science-fiction et aussi de la mythologie.

    Résultat de recherche d'images pour "celine guffroy"

    Quel argument mettriez-vous en avant pour convaincre quelqu'un de vous lire pour la première fois ?

    Mes livres sont pour ceux qui aiment le fantastique et les grands mythes (vampire, sorcière)

    Quel est votre personnage préféré ?

    Je les aime tous, mais j'ai beaucoup d'affection pour les 3 méchants : Seth, Loki et Arès.

    Et côté lecture, quel est votre style ?

    Du MM, du fantastique, de l'horreur, et de temps en temps un peu de romance.

    Les frères O'Neïl (Elixir of Moonlight) par [Guffroy, Céline]

    Un petit mot sur le salon ?

    J'ai beaucoup cette ambiance et ces costumes !


    votre commentaire
  • @TrollsLegendes 2019 : rencontre avec Clémence Godefroy

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ?

    Bonne question. J'aimais me raconter des histoires le soir, la suite logique fut donc de les écrire. 

    J'ai d'abord écrit plein de fan-fictions et de fil en aiguille je suis arrivée aux romans.

    Comment qualifieriez-vous votre style d'écriture ?

    Simple. Je suis assez fluide dans les descriptions, et quand il y en a, elles ne sont pas trop compliquées.

    J'aime bien mélanger et explorer plusieurs thèmes. Et j'apprécie écrire d'un point de vue féminin, ce qui manque beaucoup en fantasy.

    9782375680018

    Parmi tous vos personnages, lequel préférez-vous ? 

    Agathe, de Eros Automaton. Elle est timide, proche de sa famille. Son passe-temps est de faire de la dentelle. Ce n'est pas le genre d'héroïne que l'on voit souvent.

    J'aime bien l'idée que ce soit quelqu'un de délicat.

    Et dans Bal Masqué (anthologie gothique sur le thème des masques), le personnage n'est pas vraiment positif, elle a été mandatée pour tuer quelqu'un. Elle est froide et impitoyable. J'ai bien aimé l'écrire.

    Quel argument mettez-vous en avant pour essayer de convaincre quelqu'un qui ne vous a jamais lu ?

    On voyage dans différents endroits. Il y a une grande diversité de point de vue dans ce que j'écris.

    heritiers_1_preview

    Un mot sur le salon ?

    C'est la première fois que je viens. Je suis contente car j'ai de la famille dans le coin.

    C'est une merveilleuse découverte, et j'aime beaucoup l'ambiance 

     


    votre commentaire
  • @TrollsLegendes 2019 : rencontre avec Olivier Deparis

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ? 

    J'ai toujours écrit, j'ai toujours aimé raconter des histoires. C'est venu naturellement parce que je lisais énormément.

    Comment qualifieriez-vous votre style d'écriture ?

    Il est assez dynamique et épuré. Je ne mets pas de description inutile dans mes textes.

    Main mise sur Jakobar par Deparis

    Pour convaincre une personne qui ne vous a jamais lu, quel argument mettriez-vous en avant ?

    J'aime bien surprendre le lecteur et m'amuser à le balader. 

    J'essaie également de mettre du fond dans mes romans (La géopolitique, par exemple). Il y a toujours des gros enjeux dans mes livres.

    Parmi vos personnages, lequel préférez-vous?

    Un des personnages de Diomède Alpha, mais si j'en parle trop, je risque de spoiler les futurs lecteurs... disons que c'est quelqu'un que l'on attend pas, il est autre chose que ce qu'il laisse paraître.

    Résultat de recherche d'images pour "olivier deparis diomede alaph"

    Et côté lecture, que lisez-vous ?

    De la science fiction. Dune est "mon absolu" en littérature.

    Un mot sur le salon ?

    J'adore ! C'est un des meilleurs salons ! 

     

     

     

     


    votre commentaire
  • @TrollsLegendes 2019 : rencontre avec Frédéric Czilinder

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ? 

    Je ne sais pas vraiment, j'avais envie de raconter des histoires et d'exorciser mes peurs. J'étais un gamin très peureux, avec une imagination débordante, alors écrire des histoires d'horreur permet de calmer les peurs.

    Résultat de recherche d'images pour "frederic czilinder"

    Comment qualifieriez-vous votre style d'écriture? 

    Il est populaire. Je ne suis pas à la recherche d'élitisme littéraire. 

    Il est accessible à tous, ce n'est pas de la grande littérature.

    Quel argument mettriez-vous en avant pour convaincre quelqu'un qui ne vous a jamais lu ?

    Je propose une sortie au ciné. Vous lirez une histoire sans prise de tête.

    Parmi tous vos personnages, lequel préférez-vous ?

    La pom-pom girl. Elle est récurrente, mais différente dans chaque roman, parfois garce, parfois cruche.

    Résultat de recherche d'images pour "frederic czilinder"

    Coté lecture, vous êtes plutot quel style ? 

    Je lis essentiellement du fantastique, avec une préférence pour les auteurs francophones qui emergent depuis quelques années. 

    Malheureusement, l'imaginaire est mal considéré.

    Un petit mot sur le salon? 

    Trolls est l'un des plus sympa que nous avons eu l'occasion de faire. Le public y est intéressant, et il est intéressé par ce que nous faisons.


    votre commentaire
  • @TrollsLegendes 2019 : rencontre avec Michel Robert

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ? 

    J'avais envie de lire de la fantasy plus adultes, qui n'existait pas. Je me suis donc décidé à écrire ce que je voulais lire. 

    J'écris pour faire plaisir au lecteur que je suis.

    Comment qualifieriez-vous votre style d'écriture ?

    Efficace, rapide et visuel.

    Parmi tous vos personnages, quel est celui qui sort du lot ?

    Cellendhyll, le héros de mon cycle principal.

    Résultat de recherche d'images pour "largo callahan"

    Pour essayer de convaincre quelqu'un qui ne vous a jamais lu, quel argument mettriez-vous en avant ?

    Vous ne vous ennuierez pas, vous serez emporté par le récit.

    Il y a souvent une érosion dans une saga en plusieurs tomes, mais ici chaque tome est addictif.

    Et côté lecture, vous êtes plutôt quel style ?

    De la fantasy, du roman noir américain.

    J'aime aussi beaucoup le western, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai eu envie d'écrire Largo Callahan, j'avais besoin de sortir de l'univers dans lequel j'écris habituellement.

    Résultat de recherche d'images pour "largo callahan"

    Un petit mot sur le salon ?

    Mon salon préféré, c'est vraiment un voyage dans l'imaginaire.

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • @TrollsLegendes 2019 : rencontre avec Rodolphe Vanhoorde

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ?

    J'ai toujours baigné dans l'imaginaire, j'ai commencé à lire du Tolkien vers 10 ans. J'ai grandi dans la fantaisie.

    Avant, je dessinais, puis au fil du temps, je me suis mis à écrire.

    Rodolphe Vanhoorde

    Comment qualifieriez-vous votre style d'écriture?

    Il est rapide et efficace. 

    J'écris de la fantaisie plus adulte.

    Quel argument utiliseriez-vous pour convaincre quelqu'un qui ne vous a jamais lu ?

    J'essaie d'écrire ce que j'ai envie de lire. C'est du moderne avec de l'action et de la magie. Mon personnage féminim est torturé par un passé qu'elle n'assume plus, c'est une épée brisée qui doit se reconstruire. Fragile, mais forte à la fois.

    Parmi tous vos personnages, lequel préférez-vous?

    Ceux que l'héroïne va rencontrer au fil du livre. Ils vont l'aider à avancer. Toutefois, j'aime la plupart de mes personnages.

    Et dans les méchants, j'aime beaucoup celui qu'on appelle '' Le Briseur de destin" 

    Résultat de recherche d'images pour "rodolphe vanhoorde"

    Et l'accueil du public? 

    Très positif. Beaucoup de mes lecteurs sont issus du lectorat de Michel Robert. J'essaie d'apporter quelque chose en plus à l'univers de base. Et visiblement, j'arrive à convaincre les lecteurs. 

    Ma propre sensibilité d'auteur transparaît dans ce que j'écris.

    Un petit mot sur le salon ?

    Tout a commencé ici pour moi. C'est ici que j'ai rencontré l'auteur qui m'a donné ma chance ! 

     


    votre commentaire
  • @TrollsLegendes dans le journal "La province" du 19/01/2019

    crédit scan : Lilly1503 pour Les lectures de Lilly


    votre commentaire
  • #MonsLivre2018 : rencontre avec Steve " Serpent " Fabry

     

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ?

    La musique et l'envie de passer un message, sous forme de chanson.

    #MonsLivre2018 : rencontre avec Steve " Serpent " Fabry

    Comment qualifier votre écriture ?

    Musicale et rythmée.

    Parmi vos personnages, qui préférez-vous?

    Le chien de l'enfer. Il est très présent au début de l'histoire, mais moins vers la fin. Il manque, non pas à l'histoire, mais, à son auteur.

    Quel a été l'accueil du public ?

    Bon accueil, c'est surprenant. A la base je suis musicien avant d'être auteur. J'ai plus d'aisance à parler de musique que de livre, mais cela m'a permis de me voir comme un auteur.

    J'essaie d'émanciper mes personnages. 

    Un mot sur le salon ? 

    Amazing !

     Chouette ambiance et c'est toujours un plaisir de revoir certaines personnes 

     

    Page auteur

    Page musicien

     


    votre commentaire
  • #MonsLivre2018 : Laetitia Militello

     

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ? 

    Je suis une grande lectrice de fantastique, à force, beaucoup d'idées me sont venues et je me suis lancée dans l'écriture.

    #MonsLivre2018 : Laetitia Militello

    Comment qualifiez-vous votre écriture?

    Au début, c'était assez enfantin, mais je me suis améliorée et perfectionnée au fil du temps. On retrouve aussi beaucoup d'humour dans mes dialogues. 

    C'est un langage adolescent.

    Parmi vos personnages, lequel préférez-vous?

    L'héroïne de la trilogie Coeur de sorcière. Ella est au départ faible mais elle devient de plus en plus forte face aux attaques du mal.  

    #MonsLivre2018 : Laetitia Militello

    Quel a été l'accueil du public ?

    Il a été très réceptif, et les gens accrochent assez vite. Je suis étonnée et agréablement surprise face au succès. Mes livres séduisent autant les hommes que les femmes.

    Un petit mot sur le salon ?

    C'est la deuxième fois que je participe à ce salon. Les organisateurs sont toujours à l'écoute et respectueux des demandes.

     

    Page de l'auteur


    votre commentaire
  • #MonsLivre2018 : rencontre avec Frédérique de Lignières.

     

     

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ?

    J'écris depuis que j'ai 7 ans. A l'école on devait apprendre des sonnet de Théophile Gautier, on a fait l'analyse de la poésie, et j'ai écrit un poème. 
    Très longtemps j'ai pensé que la poésie ne comportait que des sonnets, ensuite j'ai découvert Musset.

    Par la suite, j'ai rédigé des nouvelles.

    J'ai aussi écrit un roman pour mes filles qui ne lisaient que de la fantasy. Dans ce livre, il y avait 2 héroïnes, j'écrivais le soir, motivée par mes filles qui voulaient savoir la suite de l'histoire.

    #MonsLivre2018 : rencontre avec Frédérique de Lignières.

    Ce sont elles qui m'ont poussé vers l'édition et je me suis finalement tournée vers l'auto-édition. Et le livre est sorti depuis 1 an.

    Entre temps, j'ai aussi écrit des nouvelles sur des faits historiques, réels, se déroulant dans la forêt d'Orléans. (aux éditions de L'écluse) 

    #MonsLivre2018 : rencontre avec Frédérique de Lignières.

    Parmi tous vos personnages, qui préférez-vous?

    Iris, la guérisseuse dans L'alliance

    Elle aura droit à son spin-off  "L'exil des licornes"  qui sortira en 2019

    Et l'accueil du public?

    Chaleureux et retour positif. 

     Site de l'auteur : ici

    Chaine YT : 


    votre commentaire
  •  #MonsLivre2018 : rencontre avec Anne Libotte

     

     Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire un livre dont la mise en page est adaptée aux enfants dyslexiques? 

    A force de côtoyer les élèves, j'ai remarqué qu'il n'existait pas grand chose d'adapté pour eux. Ensuite, je voulais un petit quelque chose en plus dans mon livre et qu'il soit beau afin que les enfants aient envie de le lire, malgré leur problème.

    J'ai donc adapté la mise en page. Chaque syllabe est en couleur, les lettres muettes sont en gris. Chaque personnage a sa propre couleur. Le livre est séparé du haut en bas (du ciel vers la Terre); les illustrations sont, uniquement, sur la page de droite et ne sont pas mélangées au texte, cela permet de leur montrer qu'on lit de gauche à droite, et de haut en bas. 

    Il ya ausi une réglette fournie avec le livre, elle permet de suivre la lecture ligne par ligne.

    Bien entendu, il existe d'autres méthodes, mais on a essayé d'atteindre un maximum de personne en choisissant celle qui était adaptée à la majorité des personnes dyslexiques.

     #MonsLivre2018 : rencontre avec Anne Libotte

    Et concernant les illustration ?

    Elles sont réalisées par Sarah Vanhoeck, une jeune illustratrice, j'espère faire découvrir son talent.

    Et le public, comment a-t-il réagit ?

    Les retours sont positifs, les enfants l'ont bien accepté. 

    La thématique semble leur parler.

     #MonsLivre2018 : rencontre avec Anne Libotte

    Qu'elle est donc cette thématique? 

    J'essaie de mettre en garde les jeunes  face aux inconnus. 

    J'ai toujours des thématiques fortes, par exemple, dans Les petites Parisiennes, j'aborde la traite des blanches au travers de l'histoire d'une jeune fille qui devait aller rejoindre ses cousins, mais qui n'arrive jamais...

     

    Page auteure

     


    votre commentaire
  • #MonsLivre2018 : rencontre avec Lorenzo Morello

     

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire? 

    Je lis depuis longtemps. Et après la lecture du livre " Les Chroniques d'un oiseau à ressort " (ndlr : de Haruki Marakami ) j'ai eu envie d'écrire quelque chose 'comme ça'. 

    J'ai écrit deux autres manuscrit avant, mais le troisième écrit est en fait le premier publié.

    Comment qualifiez-vous votre style d'écriture?

    Il est tendre, juste, avec de l'humour. Axé sur les relations entre les gens, les amitiés très fortes. J'essaie de décrire les rapport entre les gens, la vie et ce qu'ils en font.

    Parmi vos personnages, lequel préférez-vous?

    Le fils! C'est un personnage important, il a 3 ans au début du livre et 18 à la fin...

    #MonsLivre2018 : rencontre avec Lorenzo Morello

    Quel a été l'accueil du public?

    Très positif, c'est encourageant. Ce que le gens ressentent correspond vraiment à ce que je voulais exprimer au travers du livre.

    Un mot sur le salon ? 

    Très chaleureux !

     

    Lien vers la page du livre sur le site de la ME


    votre commentaire
  • #MonsLivre2018 ; rencontre avec Christophe Royer

     

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ?

    C'est tout nouveau, je n'écris que depuis 3 ans. 
    Même si, il y a 25 ans, j'avais écrit un scénario pour un jeu vidéo, ce n'est qu'il y a 3 ans que j'ai repris l'histoire pour en faire un roman. Une histoire d'amour et d'anticipation, en deux tomes.

    Puis j'ai écrit un thriller, d'abord en auto-édition, puis en publication chez les Editions Taurnada.

    Ce fut le début d'une nouvelle aventure.

    Comment qualifieriez-vous votre style d'écriture?

    Efficace. Je vais à l'essentiel, j'évite les descriptions trop longues. J'essaie de surprendre le lecteur. Mes livres se lisent assez vite.

    #MonsLivre2018 ; rencontre avec Christophe Royer

    Parmi tous vos personnages, lequel préférez-vous?

    L'héroïne de Lésions Intimes, c'est quelqu'un qui veut se tourner vers l'avenir.
    Mais tous mes personnages sont travaillés.

    Quel a été l'accueil du public ?

    Très bon et positif, cela motive a continuer. 

    #MonsLivre2018 ; rencontre avec Christophe Royer

    Un mot sur le salon?

    C'est très bien, l'équipe nous écoute et nous bichonne! Belle organisation. 

     


    votre commentaire
  • #Monslivre2018 : rencontre avec Maddy Kalo

     

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire? 

    J'ai toujours eu beaucoup d'aisance pour écrire. Suite au décès de ma meilleure amie, j'avais beaucoup de choses à raconter. J'ai voulu faire un premier roman et être engagée sans tomber dans la biographie.

    Le second suit l'enquête d'un père et sa fille, je l'ai fait lire, il a été aimé, donc j'en ai fait d'autres...

    #Monslivre2018 : rencontre avec Maddy Kalo

    Comment qualifierez-vous votre style d'écriture ? 

    Il a changé, au début il était assez brut, mais au fil du temps, il va vers le plus poétique. 

    J'ai enfin trouvé mon style et je vais continuer d'aller dans ce sens.

    Pour le 3éme, j'étais dans un double style entre l'essai et le roman et j'ai fini par repartir vers le roman.

    #Monslivre2018 : rencontre avec Maddy Kalo

    Quel est votre personnage favori, parmi toutes vos créations? 

    Margot. J'en ai fait un caractère qui évolue au fil du temps. Elle est née en 1914 dans une famille bourgeoise.

    Comment le public a-t-il accueilli vos livres?

    Je ne fais pas beaucoup de salon, mais les échos sont toujours positifs, ça pousse à continuer. Ce n'est pas de la grande littérature mais souvent mes histoires sont passionnantes.

    Un mot sur le salon ?

    Il est chouette, mais trop anonyme, je préfère les petits salons.

     

     

    site de MAddy


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique