• Journal d'Hirondelle - Amélie Nothomb

    Un jeune coursier, à l’identité inconnue, vient de subir un chagrin d’amour : « Je venais de vivre un chagrin d’amour si bête qu’il vaut mieux ne pas en parler. À ma souffrance s’ajoutait la honte de ma souffrance. ». Il ne ressent plus rien, et perd le plaisir des sens (physiologie), des émotions et de l'acte sexuel. Cherchant un moyen de retrouver ses sentiments perdus, il change d’identité, se renomme Urbain et devient tueur à gages. Il réussit alors à retrouver ce qu’il a perdu. Mais peut on changer de vie si facilement ? Qui est cette jeune "Hirondelle" dont tout le monde veut le journal intime ?

    Journal d'Hirondelle - Amélie Nothomb

     Aucun texte alternatif disponible.

    Le héros n'a pas de nom. Ou plutôt pas d'identité fixe. Il change de nom et de vie comme on change de chemise. Coursier à Paris, il se fait passer pour un certain Urbain, tueur à gages insensible qui retrouve le plaisir des sens et du sexe par le meurtre. Puis il devient Innocent... Mais on ne change pas de vie si facilement. Le passé n'a jamais dit son dernier mot. Surtout lorsqu'il a le visage d'une adolescente fraîchement assassinée et dont le seul testament est un étrange journal intime. Comment ressusciter les sensations après s'être coupé des sentiments ?

    Très court roman d'Amélie Nothomb (à peine 90 pages au format poche),

    L'histoire est une métaphore de l'état d'insensibilité dans lequel peut nous plonger une rupture amoureuse et du choc ressenti lorsque l'on s'aperçoit qu'on est à nouveau capable d'aimer…sauf qu'en l'espère il laisse passer sa chance.
    Qu'on ne s'y trompe pas, ceci n'est pas un roman d'amour, le personnage principal est un tueur à gages qui n'a trouvé d'autre moyen pour se sentir vivant.
    Tuer pour se sentir vivant…
    J'ai éprouvé quelque tendresse pour le narrateur malgré le plaisir évident qu'il prend à prendre la vie d'autrui.
    Bref, un court roman de qualité qui donne surtout envie de relire les très bons du même auteur


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :