• #MonsLivre2014 : Rencontre avec Françoise Houdart

    #MonsLivre2014 : Rencontre avec Françoise Houdart

    Un grand merci à Françoise Houdart pour sa gentillesse et pour m'avoir accordé un peu de son temps.

    #MonsLivre2014 : Rencontre avec Françoise HoudartParlez-nous un peu de vos différents bouquins.

    Il y en a 16. Tous édité chez Luce Wilquin. Les deux premiers en Suisse, puis l'éditrice est revenue en Belgique à partir de 1993. C'est une maison d'édition qui publie du roman, du polar, de la monographie d'auteur, de la fiction réalité.

    J'ai commencé il y a 25 ans. Et j'ai aussi fait des œuvres poétiques en compte d'auteur.

    Mes romans sont de 2 ordres : 

    •  De l'historique, mais ancré dans la vie.
    •  De la fiction pure, mais toujours ancré dans la réalité.

    Par exemple pour le livre "Victoria Libourne", on est au Canal du Centre, et je suis partie d'un homme qui était assis et regardait l'eau, et j'ai écris une histoire autour de cette image.

    Je veux toujours que mon texte soit de qualité.

    A la demande du château de Boussu, j'ai écrit un livre pour enfant, et je fais le tour des classes pour le présenter ainsi que des ballades dans le parc du château.

    J'ai aussi écrit une pièce de théâtre qui est également une commande. "D'amour et d'eau trouble" est une pièce en un acte. (Aux Editions Audace) 

    Parmi tous vos livres, lequel préférez-vous?

    "Tu signais Ernst K" . Un jeune soldat allemand arrive dans la maison de Juliette muni d’un ordre de réquisition de logement et de ces seuls mots de français : « Je m’appelle Ernst K. ». Désormais, l’ennemi a un nom et partage la sphère intime de la famille. La vie se règle au seul métronome de ses pas dans l’escalier…

    Ecrit à partir d'un dessin retrouvé. J'ai mis 4 ans pour l'écrire, en faisant des recherches. J'ai fini par retrouver la famille de ce Monsieur, avec qui j'ai encore des contacts.

    J'ai eu l'occasion de lire "Femmes entre quatre yeux", que pouvez-vous en dire?

    Il faut savoir que l'un des personnage est la ville d'Anvers. On retrouve le "triangle amoureux" entre la ville, le fleuve et la gare.

    Ce livre amène les lecteurs à considérer que les sentiments sont travaillés. La femme se donne le droit de réagir. Il y a une corrélation avec le décor de la ville d'Anvers, du fleuve et de la gare, sans jugement moral sur le désir

    Et la "Danse des abeilles"?

    La femme s'invente un homme à aimer qu'elle poursuit jusqu'à Florence. Et en le poursuivant, elle poursuit son personnage, car elle est écrivain.

    Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ?

    Je me racontais des histoires depuis toute petite, et puis quand j'ai su, j'ai commencé à en écrire.

    Par la suite, j'ai fait mon retour dans l'écriture par la poèsie qui a forgé ma manière d'écrire.

    Un peu à la fois, je rédigeais des textes sur demande pour une émission littéraire de la RTBF Hainaut, avec des thèmes différents à chaque fois.

    En 1989, j'ai écrit mon premier roman que Pierre Coran m'a poussé à envoyer à la maison d'édition qui l'a accepté.

    Côté lecture quels sont les auteurs qui vous ont marqué?#MonsLivre2014 : Rencontre avec Françoise Houdart

    Marguerite Duras, Colette, et des auteurs allemandsKafka, Zweig.

    Si j'avais une baguette magique et le pouvoir de vous permettre de rencontrer un auteur, qui serait-ce?

    Kafka ou Duras, pour parler de leurs oeuvres.

    Un petit mot sur votre Mon's Livre et la rencontre avec vos lecteurs?

    C’est une belle idée. Il faut ça chez nous. Un peu trop peu de monde, mais ça rend le contact plus convivial. Les rencontres sont toujours formidables.

    Je pense qu'il faudrait faire un peu plus de publicité pour le salon.

     

    Vous pouvez retrouver Françoise Houdart sur son site

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 24 Novembre 2014 à 19:40

    Une belle interview pour découvrir un peu plus cet auteur que j'apprécie !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :