• Prochaines sorties chez @LivrS_Editions (octobre 2020)

    Le Crépuscule des 5 Piliers. T1. Le sang et la guerre L.A. Braun

    Le Crépuscule des 5 Piliers, tome 1 : Le Sang et la Guerre - Livre ... 

    « Héritière du duché familial, Lithana a grandi dans une cage dorée, loin des difficultés du vrai monde. En guerre contre les sorcières d’Akronia, sa mère, la Duchesse d’Estaniel, consent à l’offrir en mariage pour mettre fin au conflit, en dépit de l’engagement sacré des fiançailles qui la lie déjà à Augustus de Rossi. Les deux jeunes gens se voient alors privés d’un futur qu’ils avaient imaginé tout tracé.

    Malgré ce geste de paix, de nombreuses questions demeurent. Quel rôle jouent les membres de la Sixte Pilastre ? Cette union constitue-t-elle le commencement d’un renouveau ou, au contraire, d’une chute vertigineuse  ?
    La chute du peuple mérinéen, de la religion pilariste, d’une terre à tout jamais perdue… » Premier tome de la saga «  Le Crépuscule des 5 Piliers  », Le sang et la guerre pose les bases d’un univers fantasy abouti où les aspect sociaux, religieux et politiques sont creusés et réfléchis

     

    James Holt. T1. Révélations Aline Godfroid

    Les prochaines sorties de Livr'S

    « Regardez-les.
    Une bande d’amis.
    Cinq orphelins liés par l’alchimie d’une famille, à défaut de parents. James, Sarah, William, Emma et Sophie. Ils pourraient passer pour des adolescents normaux…
    Regardez-les mieux.
    Lorsqu’ils sont contraints de fuguer pour sauver leur peau, ils ne soupçonnent pas une seule seconde la traque impitoyable qui va les pousser dans leurs derniers retranchements. De phénomènes surnaturels en coursepoursuite sur les toits Bruxellois, ils vont rapidement comprendre qu’un abîme de secrets attend pour les engloutir. Prenez garde. La vérité vous attend, tapie dans l’ombre, cruelle et dangereuse. Mais surtout, le voile se lèvera sur l’histoire de James Holt, douze ans, et du Dévoreur de Planètes, désigné comme son ennemi mortel… »

    Premier tome d’une pentalogie, ce roman pose les bases d’un univers de science-fiction destiné aux préadolescents et adolescents. 

    La Licorne qui cherchait ses couleurs Emilie Ansciaux et Alexéli Cardin.

    «  Dans le monde enchanté, les couleurs n’existent pas. Puis un jour, apparait un arc-en-ciel. Licorne décide alors de partir à la recherche de ce drôle de pont, car elle en a rêvé cette nuit. Certains de ses amis la suivront dans l’aventure, et recevront ainsi le plus beau des cadeaux.

    Une histoire fantastique et remplie de poésie sur l’importance de suivre ses rêves ! » Dans cet album, le thème principal est l’importance d’oser : oser suivre ses rêves, oser dépasser ses peurs, oser faire confiance à ses amis et oser s’affranchir des idées préconçues. La licorne symbolise l’animal qui ose tout cela, et qui est récompensée de ses efforts car elle et ses amis retrouvent leurs couleurs à la fin de l’histoire.

    De nombreux animaux sont représentés, parfois classiques (lapin, corbeau) ou plus originaux (bec-en-sabot, caméléon) et permettent ainsi à l’enfant d’agrandir son bestiaire. Les illustrations sont réalisées entièrement à la main et à l’aquarelle par l’artiste Alexéli Cardin, bien connue du monde artistique pour ses précédentes publications jeunesses.

    Emilie Ansciaux revient, deux ans après la parution de ses deux livres pour enfants «  Doudou le petit dragon qui voulait lire  » et «  Doudou le petit dragon a un nouvel ami » avec une histoire pleine de poésie et de douceur, qui ravira petits et grands. 

     

    Clément Coudpel contre les spectres de Samain M. d’Ombremont

    Clément Coudpel contre les spectres de Samain - Livre de Manon ...

    « Clément Coudpel porte un nom de famille un peu étrange, il l’admet. En dehors de ça, il se considère comme n’importe quel garçon de treize ans : il aime les mangas, les jeux vidéo et trainer avec son meilleur ami, Takeshi, dans leur petit village liégeois. Ce qu’il veut dans la vie ? Aucune idée ! Mais une chose est sûre, il n’embrassera pas la malédiction familiale. La magie, les cimetières, les macrales, les fantômes, très peu pour lui. Et toute la pression qu’il subit au quotidien n’y changera rien, peu importe à quel point ses détracteurs vont loin. Il laisse ça à son aînée, Camille, qui s’en sort comme une cheffe.
    Sauf que quand cette dernière disparait à quelques jours de Samain, Clément craint de ne plus avoir le choix... »

    Ce roman met en avant la culture geek et présente de nombreuses références à l’univers des jeux vidéos. L’ambiance, sombre bien que tout public, ravira les amateurs de l’oeuvre de Tim Burton et les nombreux traits d’humour couplé à la personnalité affirmée des personnages rendent ce roman très addictif. Tiraillé entre les attentes de sa communauté macrale et son envie d’appartenir au monde des humains, Clément navigue entre deux eaux. Les thèmes abordés dans ce livre sont le besoin de reconnaissance, l’importance de l’amitié, la construction de ses valeurs personnelles, et la peur du rejet. L’intrigue se déroule à Liège (Belgique), ce récit local permet donc de visiter la ville et d’y découvrir certains commerces et quartiers. La couverture a été réalisée par l’artiste Jennifer Peulen, originaire, tout comme l’autrice, de cette région. Ce roman est tout public et s’adresse aux amateurs d’histoires fantastiques, mêlant surnaturel, monde moderne et ambiance geek. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :