• La Sonate de Malaster - Geoffrey Claustriaux

    « …poussé par la faim, je repris donc la direction de la pension, non sans avoir fait un détour par la Grand-Place pour ma caresse quotidienne sur la tête du singe qui garde l’hôtel de ville. À l’entrée de la ruelle, je marquai le pas, me remémorant ma frousse de la veille. En pleine journée, les bâtiments n’avaient plus rien d’effrayant… »

    La Sonate de Malaster - Geoffrey Claustriaux

    Ooooh une petite nouvelle de chez moi!! 

    La nouvelle est un exercice difficile puisqu'il faut réussir à condenser l'action en très peu de page (32 dans ce cas-ci). 

    Et c'st un pari réussi pour celle-ci.

    Ma petite ville chérie (Mons) comme décors, une étrange musique, et une étrange créature, il n'en fallait pas plus pour que j'aie envie de lire ce livre (bon on peut aussi rajouter que j'avais déjà lu un livre de l'auteur, et que j'avais accroché, donc ça aide aussi ^^).

     J'ai apprécié le récit en "je" tel un souvenir dans un journal, comme le récit est très court, cela m'a permis de m'y plonger encore plus vite. 

    L'action est rapide de part le format, mais la rapidité n'est pas dérangeante dans l'histoire, puisqu'on saisit parfaitement les instants clefs du texte au bon moment.

    L'avantage d'être originaire de la ville où se passe l'action, c'est que je peux visualiser certains lieux mentionnés dans le récit (la collégiale par exemple).

    Bref, une jolie petite nouvelle à lire, qu'on soit Montois, ou pas :D 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :