• L’image contient peut-être : 1 personne, texte


    votre commentaire
  • Extrait :

    A contresaison (extrait)

     

    (…)

    Je devrais être heureux, oiseaux, à vous entendre ;

    A vous respirer, fleurs, je devrais être heureux ;

    J’assiste à vos concerts, je vous regarde tendre

    Aux ivrognes ailés vos vases liquoreux.

     

    C’est l’heure où le poète à son aise délivre

    Les quatrains épuisés du carcan de ses maux

    Comme l’arbre dénoue un lourd corset de givre

    Pour offrir aux regards ses plus tendres rameaux ;

     

    L'heure d'aller à deux où l'on va solitaire,

    D'un pas sûr, confiant, rythmé comme le Sien,

    De ne troubler la paix du ciel et de la terre

    Qu’avec l’allègre archet de son cœur musicien.

    (…)

    C’est l’heure où chacun veut, dans sa gaîté crédule,

    Ne plus savoir qu’un verbe et sa conjugaison,

    Mais la pluie a vêtu de rouille la pendule

    Où mon cœur déréglé bat la contresaison.

    (…)

     

    A mes heures gagnées (Poésie) -   @Chloedeslys

    Page facebook  de l'auteur que je vous invite à rejoindre ou tout du moins à parcourir  afin d'y découvrir des extraits de ce recueil de poésie, vous pourrez, grâce à ça, vous faire une idée de la plume de l'auteur.

    En effet, je pense que chroniquer de la poésie n'est pas chose facile (oui et pourtant j'en ai écrit), ce n'est pas comme un roman. Ici pour adhérer à la poésie, il faut être touché, emporté par les mots de l'auteur, et même si, dans ce cas-ci, j'ai été séduite par ce livre, il me sera très difficile de vous en parler.

    Le mieux pour vous faire (ou non) aimer et découvrir se livre est de vous conseiller d'en découvrir quelques extraits.


    votre commentaire
  • Joël Godart signe avec ce recueil son troisième livre chez Chloé des Lys. Après deux livres de poèmes, il nous propose  à présent un livre de photographies prises ces dernières années au cimetière du Père Lachaise à Paris.

    Le mot de l'auteur : Joël Godart nous convie à une promenade poétique dans les allées du Père Lachaise à Paris. Pour capter le regard de tous ces disparus, rendre à la vie ces visages de pierre  afin qu'ils nous parlent à nouveau, l'auteur a utilisé son objectif et tenté joindre ces deux mondes, en toute humilité, en toute discrétion. Puis il a dû s'effacer...

     

    Entre deux rives - Joël Godart @Chloedeslys

    Je ne sais pas comment vous parler de ce livre, oui, je sais c'est étrange...

    J'ai adoré découvrir les images qui illustraient les textes de l'auteur. Mais est-ce que les images illustrent les textes, ou est-ce qu'elles en sont l'inspiration ? Mon ressenti me ferait plutôt pencher pour la seconde option.

    Mais je ne peux que vous inviter à vous plonger dans cette découverte du père Lachaise un peu spéciale...

    Source image : Aloys


    votre commentaire
  • Rater sa vie. Ne pas faire les choses à moitié. Être capable d'héroïsme. À défaut d'imagination. Il faudrait pouvoir raconter ces choses-là.

    - Un sourire peut-il pousser à commettre  l’irrémédiable ?

    - Oui, évidemment.

    Un surveillant appâté, une mère névrosée, une rock star habitée et une adolescente décidée. Avec ces quatre vies qui se répondent, se correspondent et se mélangent en un singulier kaléidoscope, Courant alternatif évoque les malentendus amoureux qui transforment la vie en un fatal vaudeville, passant de l’enchantement au désenchantement le temps d’un clin d’œil. À la fois comédie noire sur les apparences et portrait satirique de gens aux prises avec leurs propres démons avec en filigrane la présence fantomatique et obsédante d’une jeune fille brune et écorchée, catalyseur de tous les maux.

     

    Courant Alternatif - Vincent Knock @Chloedeslys

     

     Histoire fractionnée en 4 parties... 

    Je ne suis pas convaincue par ce découpage, je préfère encore le découpage '' un chapitre ,une histoire " le tout en alternance.  Mais ça, c'est le style de l'auteur, et je ne remets pas en doute sa façon de travailler. Il en faut pour tous les goûts 

    Toutefois, je ne dis avoir détesté le livre, malgré le découpage, ça reste une lecture agréable, pas ma préférée, mais agréable. 

    Lien pour vous le procurer : sur le site de la maison d'édition 

     

     


    votre commentaire
  • image host image host image host image host


    votre commentaire
  • « Enfermée(s) » c’est l’histoire de plusieurs femmes qui vont s’imbriquer et se confondre jusqu’à ne laisser aucune trace, ou si peu…

    C’est l’histoire de femmes qui ont beau crier mais en vain.

    Le son de leurs voix ne nous parvient pas ou si peu.

    Elles souffrent, se battent, suffoquent, coulent, avec un fracas qui souvent semble laisser indifférents ceux qui les regardent.

    À travers ce monologue, à quatre voix de femmes, sont mises en exergue leurs souffrances pour qu’enfin résonnent leurs voix et que l’on ne puisse plus faire autrement que de les écouter.

     

    Enfermée(s) - Virginie Vignolo @Chloedeslys

    "Enfermée(s)" Bande-annonce 2015 from vignolo virginie on Vimeo.

     

    Le livre est prenant,les histoires nous harponne, on se sent oppressé avec les personnages, on vit leur vit, à travers les mots de l'auteur.

    Si bien que j'ai eu envie d'en savoir plus, et j'ai découvert, qu'avant d'être un livre, Enfermée(s) est aussi et surtout une pièce de théâtre, sous forme de monologue.

    Une chose est sûre on sent la volonté de  rompre le silence et briser les tabous

    Pour en savoir  plus sur l'auteure, je vous invite àvous rendre sur Aloys

     


    votre commentaire
  • L’image contient peut-être : 1 personne, texte


    votre commentaire
  •  

    Encore une fois, merci aux Editions Chloé des Lys pour l'envoi de ce service presse !

    Ce livre est donc, comme sa quatrième de couverture ne l'indique pas, un recueil de poèmes.

    Il m'a toujours été difficiles de critiquer de la poésie, pourtant j'en lis et j'en ai écris, mais je n'ai jamais vraiment su comment chronique celle des autres, allez savoir pourquoi. 

    Toutefois j'ai apprécié ma lecture, ça c'est un fait certain, les textes sont beaux et délicats.

    Cependant, un gros bémol, c'est l’absence de quatrième de couverture, on a aucun résumé, et il n'est indiqué nulle part qu'il s'agit de poésie, on ne le sait qu'en feuilletant le livre, ce qui pourrait déplaire à certains lecteurs. 


    votre commentaire
  • image host image host image host image host image host


    2 commentaires
  • Plus que des mots est une suite d’humeurs et d’histoires vécues, inventées ou rapportées par d’autres. C’est une trentaine de textes aux climats variés : violence, humour, noirceur et tendresse s’y côtoient. 

    Plus que des mots - Michael Zoïna  @ChloeDesLys

     Je ne sais pas que penser de ce livre... 
    J'ai eu du mal de m'y plonger (mais j'avoue l'avoir lu dans des conditions pas vraiment top (migraine et fatigue, ça n'aide pas).

    Un ensemble de textes aux émotions des plus variées, on passe du rire aux larmes en passant par le questionnement à chaque page.

    Le livre est court et se lit facilement, l'écriture est fluide et directe. 

    Bref, malgré un début de lecture difficile, il en ressort un bilan positif.

    un grand merci aux éditions Chloé des Lys pour l'envoi happy

     


    votre commentaire
  • Terre de mémoires

     Paru le 29 décembre 2016  
     
    Terre de mémoires
    L'auteur dédie ce livre aux blessés de guerre et à leurs familles, ainsi qu’aux personnes civiles et militaires qui œuvrent auprès d’eux afin de les soutenir.
    Sachant combien est tortueux le chemin de la reconstruction du corps et de l’esprit.

    Vous y trouverez des hommages, des récits, des témoignages.
    Dans ces textes, vous allez découvrir certaines épreuves de la vie d’un soldat et de ses proches.

    Poser des mots sur des mémoires, faire entendre les maux et les espoirs de leur histoire.
    Ce qui aide un soldat à tenir, c’est l’amour et l’amitié de son entourage. Croire en la cause pour laquelle il s’est engagé.
    Respect et soutien à toutes les personnes qui veillent chaque jour sur notre sécurité et nos vies.

    À nos frères et sœurs d’armes, d’hier et d’aujourd’hui. 
     
    Les droits d'auteur sont dédiés aux militaires blessés.
     
     
     

    Mémoire de larmes d'un casque lourd

    Parution 24 mai 2014

    « Allongé sur ce lit d’hôpital suite à un accident, je me souviens de mon premier amour, mon engagement au sein de l’armée, ainsi que des missions auxquelles j’ai participé. » Xavier Geoffroy nous relate une boucle de sa vie en évoquant certaines périodes pénibles de son existence : celles qui ont malheureusement fait de lui un homme brisé, prisonnier de ses syndromes de stress post-traumatique.

    Dans cet ouvrage, l’auteur rend également hommage aux victimes de guerres, entre autres à celles du génocide rwandais de 1994, mais surtout à des êtres chers, disparus trop tôt. Depuis cette mission au Rwanda, vingt ans sont passés. Durant tout ce temps, il n’a pas versé la moindre larme et n’a jamais parlé de ce qu’il y a vécu. Grâce à ce livre et à une thérapie, l’auteur commence enfin à se libérer. 

     

    votre commentaire
  • Bienvenue dans un monde où la réalité ne semble pas du tout celle qu'elle semble être. Où l'horreur côtoie le gore et où un simple

    Fractures - Laurent Dumortier  @ChloeDesLys

    Un recueil d'histoires de plus en plus folles ! 

    Je ne sais pas vraiment comment qualifier ces histoires. Des nouvelles ? Des petites nouvelles alors, elles ne font que quelques pages chacune, mais c'est bien assez pour nous plonger dans  l'angoisse pour certaines, ou dans le doute pour d'autres... Un melting-pot d'émotions condensé en un tout petit nombre de pages.

    D'une page à l'autre, tout change, les personnages, le décors, l'atmosphère... 

    Cet auteur a une drôle d'imagination en tout cas ! 

    Si vous aimez les histoires déjantées, je ne peux que vous inviter à le lire ! 

     


    1 commentaire
  • Torfa, jeune montagnard, mène une existence paisible à traquer les troupeaux égarés pour le compte des éleveurs de la vallée. Son destin bascule le jour où il se voit confier l’avenir de son royaume. Il doit aider par tous les moyens un jeune dragon à recouvrer le trône qui lui a été usurpé deux siècles plus tôt.

    Sans attendre, il quitte sa demeure et traverse le Royaume de Mirslark, affrontant de nombreux ennemis, plus dangereux les uns que les autres. La route est longue à travers ces terres hostiles où la mort guette le voyageur à chaque instant.

    Armé de sa vieille épée et de son courage, il plonge dans cette aventure épique, ne sachant pas s’il en sortira vivant ni même s’il parviendra à accomplir son destin.

     

    L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

    Ma rencontre avec l'auteur

    j'ai mis du temps pour terminer ce livre, non seulement parce que j'ai mis du temps à rentrer dans le récit, mais aussi et surtout parce que le temps m'a manqué pour la lecture ces derniers temps.

    Bref, enfin une histoire qui se passe dans les régions nordiques.

    Plus qu'un roman, ce livre m'a surtout fait penser à un RP (role play), dans sa rédaction, dans les répliques des personnages.

    Par contre les touches d'humour sont géniales ;)

    Je ne sais pas comment faire un avis plus long sans vous spoiler, alors pour une fois, je ne vais rien dire, et attendre d'avoir lu la suite de la saga...

    A suivre.


    votre commentaire
  • Après des années passées à encaisser les humiliations, les coups et la violence sauvage de l’homme qu’elle aimait plus que tout, Margot prend la décision de s’enfuir de chez elle.

    Lors de sa fuite elle va faire la connaissance du mystérieux Dylan Lorenz et va sans le savoir prendre des décisions qui changeront sa vie à tout jamais. Prise entre les secrets de cet homme et ses mensonges, Margot saura-t-elle survivre et garder le peu de dignité qu’il lui reste ?

    A-t-elle pris la bonne décision en lui faisant confiance ? Doit-elle laisser parler son cœur ?

     

    L’image contient peut-être : 1 personne, texte

    Un roman autour de la violence conjugale, peut-on avancer quand on est victime d'un mari violent?  Peut-on rencontrer et croire de nouveau à l'amour ?

    Ce roman nous raconte l'histoire de Margot, une jeune femme violentée par un mari alcoolique, un jour, elle s'enfuit, et c'est cette fuite que l'on suit pas à pas au travers ce récit.

    Dans le train qui la conduit vers sa nouvelle vie, elle rencontre Dylan, avec qui elle finit par sympathiser. Il lui propose un emploi qu'elle finit par accepter... Mais si tout était si simple.... 

    Pour en découvrir davantage, il ne vous reste qu'une solution, lire le roman de L.S Ange ! 

    Le point fort de ce livre c'est qu'en plus de la romance, on retrouve une intrigue policière. 

    La fin est déroutante car j'étais persuadée que Margot n'aurait pas fait CE choix et pourtant ... comme quoi la raison l'emporte parfois.


    votre commentaire
  • Richard CANAL revient ! Retrouvez son nouveau livre chez @SemaEditions

    Sortie Juin 2018


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires